Dioxyde de chlore (ClO2)

Le dioxyde de chlore est un biocide à large spectre dont l'activité a été démontrée contre les bactéries, les virus, les levures, les mycobactéries et les spores bactériennes lors d’essais réalisés selon les normes de test européennes.
Il est largement utilisé dans les environnements médicaux et pharmaceutiques. Il est également utilisé dans diverses applications telles que le traitement de l'eau potable ainsi que le lavage et le traitement de produits alimentaires.
Le dioxyde de chlore est préféré aux désinfectants non oxydants en raison de son efficacité supérieure. Les alcools et les composés d'ammonium quaternaire exercent une activité raisonnable contre les bactéries et les champignons. Cependant, ils sont moins efficaces (voire inactifs) contre les virus et les mycobactéries et n'ont aucune efficacité probante contre les spores bactériennes car leur éradication exige des temps de contact inacceptables. Au contraire, le dioxyde de chlore a notoirement fait ses preuves en tant que désinfectant sporicide de haut niveau dans des temps de contact aussi brefs que 30 secondes.

Le dioxyde de chlore étant un agent oxydant, son action biocide repose avant tout sur l’échange d’électrons au sein de la structure moléculaire du micro-organisme. Ce mode d’action empêche le pathogène de développer la moindre résistance.
Bien que tous les agents oxydants soient capables, à des concentrations appropriées, d'assurer une désinfection sporicide, ils présentent plusieurs inconvénients par rapport au dioxyde de chlore. Le peroxyde d'hydrogène et l'acide peracétique sont connus pour leur action corrosive et peuvent constituer un danger pour les opérateurs. Les générateurs d'ozone sont coûteux et les désinfectants à base de chlore ont une courte durée de vie. Le chlore est également connu pour former des sous-produits potentiellement dangereux.

Le dioxyde de chlore est connu pour être compatible avec la majorité des matériaux que l'on trouve couramment dans les équipements et environnements médicaux et pharmaceutiques.
Ses résultats en termes de santé et de sécurité sont excellents lorsqu'il est utilisé aux taux recommandés.
Le dioxyde de chlore n'est pas transporté sous forme d’agent actif mais il est généré au moment de l'utilisation à partir de chlorite de sodium et d'un acide approprié. Ceci confère au produit une très longue durée de conservation par rapport à d’autres oxydants. La génération au moment de l'utilisation garantit l’efficacité maximale de la solution activée sans qu'il soit nécessaire de recourir à des kits de test pour vérifier que le produit convient pour son usage prévu.

Bien qu’étant un désinfectant halogéné, le dioxyde de chlore ne génère pas facilement des sous-produits halogénés (trihalométhanes) en raison de la nature de la liaison moléculaire. La structure la plus largement acceptée pour le dioxyde de chlore est un atome d’oxygène à double liaison et un atome d’oxygène à liaison simple avec l’atome de chlore. La structure résonne, ce qui a pour effet de créer une alternance des liaisons doubles et simples entre les deux atomes d’oxygène.
Le dioxyde de chlore est soutenu par le règlement sur les produits biocides applicable pour les types de produits 2, 3, 4, 5, 11 et 12. Il est en outre approuvé par l’agence de protection de l’environnement [Environmental Protection Agency] des États-Unis.